bandeau_int_corpo_1280
A+ A-

SESAR

En Europe comme aux États-Unis, pour faire face à l’augmentation du trafic, un grand programme de modernisation du trafic aérien est lancé : SESAR en Europe, NextGen aux USA.

L’amélioration de la gestion du trafic aérien (ATM) apportera une réduction des émissions de CO2 de l’ordre de 10% en généralisant l’emploi des moyens modernes de navigation satellitaires pour mettre en œuvre des procédures de décollage et d’approche des aéroports plus précises, moins bruyantes et plus économes en carburant.

Dans le cadre des activités SESAR, et en tant que représentant de l’European Business Aviation Association (EBAA), Dassault Aviation soutient un certain nombre de propositions pour minimiser l’impact sur l’environnement :

  • Montée en vitesse de croisière
    Cette méthode consiste, lors de la phase de décollage, à faire voler l’avion à sa vitesse de croisière en permanence, à l’optimum de son aérodynamique et de ses moteurs. La réduction de consommation, et donc d’émission envisageable, peut atteindre 5%.
  • Descente continue
    Une descente continue sans aucun palier, du début de descente à l’atterrissage, améliore la performance écologique et surtout réduit les nuisances sonores perçues par les riverains.
  • Procédures spécifiques d’approche
    L’aviation d’affaires est pionnière dans le développement d’approches spécifiques qui réduisent les nuisances sonores perçues par les riverains grâce aux performances de ses avions, notamment leur capacité d’approches à forte pente.
Falcon 7X en vol

© Dassault Aviation – K. Tokunaga