Le but du programme nEUROn est de démontrer la maturité et l’efficacité de solutions techniques, il n’a pas pour vocation d’effectuer des missions militaires.

Les principaux défis technologiques relevés durant le développement du nEUROn ont été :

– la forme de l’aéronef (aérodynamique, structure composite innovante, soute interne),

– les technologies liées à la furtivité,

– l’insertion de ce type d’aéronef dans la zone d’essais,

– les algorithmes de haut niveau nécessaires au développement des automatismes,

– ainsi que la place de l’élément humain dans la boucle de la mission.

Une autre technologie importante qui va être démontrée est la capacité à emporter et à tirer des armements à partir d’une soute interne. Aujourd’hui, tous les avions européens font appel à des capacités d’emport externes pour les bombes et les missiles.

Les objectifs qui ont été démontrés en vol sont les suivants :

l’exécution d’une mission air-sol, basée sur la détection, la localisation et la reconnaissance de cibles au sol, de façon autonome,

l’évaluation de la détectabilité d’une plate-forme furtive face à des menaces sol et air, tant dans le domaine de la signature radar, que dans celui de la signature infrarouge,

A travers ces missions de démonstration, l’objectif est de valider des technologies de commandement et de contrôle d’un véhicule sans pilote, d’une taille équivalente à celle d’un avion de combat, disposant de tous les modes secours nécessaires pour garantir le niveau de sécurité requis.

Cet avion sans pilote a la capacité de s’intégrer dans un réseau info-centré.

nEUROn
nEUROn