bandeau_int_corpook_280213
Ajouter au panier Imprimer Envoyer à un ami A+ A-

Dassault Aviation dévoile le Falcon 5X - 22/10/2013

Falcon 5X

Falcon 5X © Dassault Aviation

Falcon 5X

Falcon 5X - Cabine extra large avec trois salons © Dassault Aviation

Eric Trappier

© Dassault Aviation - DR

Falcon 5X

© Dassault Aviation - DR

Dassault Aviation dévoile le Falcon 5X,
son jet d’affaires à long rayon d’action de nouvelle génération

L’appareil intègre les toutes dernières avancées en termes de conception, commandes de vol et consommation carburant

Las Vegas, Nevada, 21 octobre 2013 – Dassault Aviation a levé le voile aujourd’hui sur son nouvel avion d’affaires, le plus gros et le plus moderne de la famille Falcon. Le Falcon 5X est un avion de nouvelle génération doté de nouveaux systèmes de commandes de vol, d’une nouvelle aérodynamique et de nombreuses autres technologies d’avant-garde, dont beaucoup sont directement issues des programmes militaires de la société.

« Le Falcon 5X s’impose comme la nouvelle référence dans le domaine de l’aviation d’affaires au regard de ses performances et des nouvelles technologies qu’il intègre », a déclaré Eric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation. « Grâce aux nouveaux outils et systèmes de conception et fabrication inventés par Dassault, nous avons pu développer un avion de taille cabine supérieure, plus confortable et plus performant qui, en outre, est plus éco-efficient et plus économique à exploiter ».

« Le Falcon 5X représente le plus important investissement des programmes Falcon à ce jour », a précisé Eric Trappier. « Il témoigne de notre volonté de conserver le leadership technologique que nous avons acquis sur ce marché au cours des cinquante dernières années ».

Dassault Aviation a dévoilé le Falcon 5X à Las Vegas à l’occasion de la convention annuelle de la National Business Aviation Association (NBAA), le plus gros salon mondial de l’aviation d’affaires, et a présenté son dernier-né comme un avion « de rupture », un avion doté de la cabine la plus large du marché, qui présente un rendement carburant 50% meilleur que celui des avions de même catégorie.

Le Falcon 5X vient renforcer l’offre de Dassault sur le segment des avions d’affaires à large cabine. L’appareil présente en effet une cabine dont la hauteur sous plafond atteint 1,98 m (la plus haute du marché), un critère de confort important pour les vols de longues durées, de 10 ou 11 heures. Capable de transporter 16 passagers et de parcourir une distance de 9600 km (5200 nm) avec 8 passagers, l’avion pourra relier Los Angeles à Londres, Sao Paulo à Chicago, Paris à Pékin ou Johannesburg à Genève sans escale. La cabine allie des fonctionnalités et un design d’avant-garde. De nombreuses études ont été menées en vue d’optimiser la sensation d’espace et de confort intérieur.

Le nouveau système de commandes de vol numériques de l’avion représente un autre progrès considérable pour rendre le pilotage de l’appareil encore plus précis, intuitif et sûr. Ce système intègre pour la première fois l’ensemble des gouvernes dont une gouverne supplémentaire appelée flaperon, qui permet d’effectuer des approches lentes à forte pente en toute sécurité. Il intègre également les commandes de direction du train avant pour garantir une plus grande sécurité au roulage en cas de fort vent de travers ou de piste mouillée.

Dassault Aviation dispose d’une expérience de plus de 40 ans dans les technologies des commandes de vol numériques, employées sur les avions de combat. En 2007, le Falcon 7X a été le premier avion d’affaires à commandes de vol numériques à être certifié.

Honeywell fournira une nouvelle génération du cockpit EASy, ainsi que le radar le plus performant de sa gamme pour détecter les turbulences à plus longue distance.

Le poste de pilotage sera doté de la technologie d’affichage tête haute (HUD) la plus moderne de l’industrie, fournie par Elbit Systems. Le système intégrera pour la première fois des modes de vision infrarouge EVS (Enhanced Vision System) et de vision synthétique SVS (Synthetic Vision System) afin de reproduire l’environnement extérieur le plus fidèlement possible, même en cas de visibilité nulle.

L’avion sera équipé de réacteurs de nouvelle génération Silvercrest développés par Safran Snecma. Le Silvercrest apporte au monde de l’aviation d’affaires l’expertise de Safran Snecma dans les moteurs d’avions commerciaux dont le CFM56, le moteur civil le plus vendu au monde, réalisé avec General Electric.

« Le Silvercrest consomme 15 % de carburant en moins que les autres moteurs de catégories équivalentes. Ses émissions sont considérablement inférieures à celles imposées par les normes actuelles, et il est remarquablement silencieux », a déclaré Eric Trappier. « Dassault Aviation et Snecma ont travaillé en étroite collaboration pour optimiser le rendement du moteur avec les performances de l’avion. Les deux entreprises sont des partenaires historiques dans les avions de combat ». Snecma fournit notamment le réacteur M88 du Rafale.

L’avion et ses moteurs bénéficieront de systèmes de maintenance intégrés parmi les plus sophistiqués de l’industrie.  Ces systèmes de surveillance automatisés signalent en temps réel aux équipes de maintenance à terre tous les besoins d’entretien ou de réparation nécessaires, de sorte que les équipes puissent anticiper d’éventuelles interventions de maintenance avant même le retour de l’avion au sol. Dans le cas des moteurs, le système ForeVision™ de Snecma est capable d’anticiper les besoins de maintenance plusieurs vols ou plusieurs centaines d’heures à l’avance, ce qui facilite la programmation des tâches et optimise la disponibilité de l’appareil.

La production du Falcon 5X a déjà démarré. Plusieurs sous-ensembles d’aérostructures sont en cours d’assemblage sur différents sites de Dassault Aviation en France et chez ses partenaires. De nouveaux processus de production et l’emploi de technologies industrielles innovantes participent à la réduction du nombre de pièces et des masses de l’avion, tout en permettant d’optimiser les cycles d’assemblage.

Proposé à un prix d’environ 45 millions de dollars US (valeur de 2013), le Falcon 5X devrait effectuer son premier vol au premier trimestre 2015 et obtenir sa certification avant la fin de l’année suivante.