bandeau_int_defense3_280213
A+ A-

Un avion optimisé

Deux Rafale en vol armés de 4 GBU-12 dans la région de Kidal N'Djamena.

Opération Serval. Deux Rafale en vol armés de 4 GBU-12 dans la région de Kidal N'Djamena. - A. Jeuland © Armée de l'air

Le RAFALE, avion « OMNIROLE », est décliné en trois versions :

– Le RAFALE C monoplace,
– Le RAFALE M, monoplace embarquable sur porte-avions,
– et le RAFALE B biplace.

Ces trois versions partagent la même cellule et le même système d’armes, les principales différences étant le train d’atterrissage renforcé et la crosse d’appontage du RAFALE M.

1 – CELLULE – MATÉRIAUX – COMMANDES DE VOL

Le RAFALE est doté d’une aile delta et de canards couplés aérodynamiquement à l’aile.

Les simulations numériques effectuées par DASSAULT AVIATION ont mis en évidence l’intérêt du couplage canard-voilure : une large plage de centrage et d’excellentes qualités de vol dans tout le domaine d’emploi de l’avion.

Ce choix conduit à un excellent comportement du RAFALE en mission : il reste agile en vol à haute incidence, et son rayon d’action en configurations lourdes est sans égal pour un avion de cette taille.

Un système de commandes de vol électriques (CDVE) totalement numérique contrôle la stabilité longitudinale et confère au RAFALE ses qualités de vol exceptionnelles. Ce système offre une quadruple redondance, avec trois chaînes numériques et une chaîne analogique séparée, et ne comporte aucune liaison mécanique entre les commandes et les gouvernes.

L’indépendance entre les chaînes garantit qu’aucune anomalie ne peut affecter plusieurs chaînes simultanément.

Le système de commandes de vol du RAFALE atteint un très haut niveau de sécurité grâce à l’expérience significative de DASSAULT AVIATION en matière de commandes de vol électriques. Cette expérience est illustrée par plus d’un million d’heures de vol sans accident imputable aux CDVE.

Le RAFALE est un avion sûr et facile à piloter : son comportement aux commandes reste sain et précis d’un bout à l’autre du domaine de vol, dans toutes les configurations d’emport.

Les commandes de vol du RAFALE permettent d’effectuer du suivi de terrain en pilotage automatique sans visibilité, ce qui lui permet de pénétrer dans l’espace adverse sans être repéré et lui confère ainsi une excellente survivabilité.

Grâce à des formes et des matériaux adaptés, le RAFALE possède une signature radar extrêmement faible. Les caractéristiques techniques qui contribuent à ce résultat sont pour la plupart confidentielles, mais quelques-unes sont bien visibles, comme par exemple les “dents de requin” sur le bord de fuite des ailes et des canards.

DASSAULT AVIATION est réputé dans le monde entier pour la robustesse de ses avions qui peuvent facilement dépasser 30 ans de service opérationnel, sans rénovation majeure de la structure.

Grâce à l’expérience de DASSAULT AVIATION en matière de modélisation par éléments finis, la fatigue structurale du RAFALE est suivie en permanence par un système sans jauges de contraintes, qui a largement fait ses preuves sur le MIRAGE 2000.

Les matériaux composites sont très largement utilisés et recouvrent 70% de la surface mouillée de l’avion. Ils permettent d’améliorer de 40 % le rapport masse maximale au décollage / masse à vide par rapport aux cellules traditionnelles construites en aluminium et en titane.

2 – LE M88 – UN MOTEUR DE NOUVELLE GÉNÉRATION

Le M88-2 de SNECMA est un moteur à double flux de nouvelle génération qui offre à la fois un rapport poids-poussée performant, une grande facilité de maintenance, une excellente fiabilité et de faibles coûts d’utilisation.

Il intègre des technologies de pointe : disques aubagés, chambre de combustion non polluante, aubes de turbines HP monocristallines, revêtements céramique et matériaux composites.

Le M88-2 offre une poussée de 5 tonnes à sec et de 7,5 tonnes avec post-combustion. Il est géré par deux calculateurs numériques redondants à pleine autorité (FADEC), qui assurent une pilotabilité exceptionnelle dans tout le domaine de vol : ce moteur supporte ainsi une réduction complète de puissance suivie d’un retour à la pleine charge PC en moins de trois secondes.

Le “Pack CGP” (Coût Global de Possession) a été lancé en 2008 pour améliorer la durée de vie du M88 et en réduire le coût d’utilisation. A partir des acquis du projet ECO (Engine Cost of Ownership), SNECMA a obtenu un allongement de la durée de vie du moteur allant jusqu’à 50%, par des modifications du compresseur HP, de la turbine HP, et du refroidissement du M88-2 ; des composants plus résistants ont également été introduits. De nombreux modules ont vu leur intervalle entre révisions augmenter, réduisant ainsi l’impact de la maintenance programmée sur la disponibilité du moteur.

Le M88 fait l’objet d’améliorations constantes de la part de SNECMA et la version la plus récente, le M88-4E, est aujourd’hui pleinement opérationnel. Produite en série depuis 2012, cette version intègre les acquis du “Pack CGP” et équipe désormais tous les RAFALE sortant de chaîne.