A l’origine du programme Rafale, l’Armée de l’Air et la Marine Nationale françaises ont exprimé le besoin de remplacer sept types d’avions de combat différents par un avion « Omnirole » capable de remplir toutes leurs missions :

  • Défense aérienne / Supériorité aérienne,
  • Reconnaissance,
  • Appui-feu rapproché,
  • Frappes air-sol de précision / missions d’interdiction,
  • Lutte antinavires,
  • Mission nucléaire,
  • Ravitaillement en vol de chasseur à chasseur.
Rafale B et C de l'Armée Française
Rafale B et C de l'Armée Française

La prise en compte de ces besoins, dès le début du développement, a permis à Dassault Aviation de concevoir un avion qui satisfait largement les besoins de chaque mission.

Polyvalent et à la pointe dans chaque mission, le Rafale est un vrai « Multiplicateur de Forces ».

Le Rafale a démontré une survivabilité remarquable lors des dernières opérations de l’Armée de l’Air et de la Marine Nationale grâce à sa cellule optimisée en termes de discrétion, et à un large éventail de capteurs intelligents et discrets. Il sera l’avion de combat des armées françaises au moins jusqu’en 2050.

Rafale C en vol.
Rafale C en vol.