+1 Ajouter au porte document

Le Falcon 2000LXS devient le premier avion d’affaires à réaliser une approche en utilisant le service européen EGNOS LPV200

17/05/2016
Groupe

Le 4 mai 2016, le Falcon 2000LXS est devenu le premier avion d’affaires à réaliser, sur l’aéroport Charles-de-Gaulle, une procédure d'approche aux instruments (IAP) avec un minimum de 200 pieds (60 m), en utilisant le service européen EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay Service) LPV200 (Localizer Performance with Vertical Guidance).

Le 4 mai 2016, le Falcon 2000LXS est devenu le premier avion d’affaires à réaliser, sur l’aéroport Charles-de-Gaulle, une procédure d’approche aux instruments (IAP) avec un minimum de 200 pieds (60 m), en utilisant le service européen EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay Service) LPV200 (Localizer Performance with Vertical Guidance).

Ce vol a eu lieu dans le cadre des essais initiaux du LPV200, qui ont également impliqué un Airbus A 350 et un ATR 42-600.

© Dassault Aviation

Les approches LPV permettent d’atterrir sur des plateformes non équipées de systèmes d’atterrissage aux instruments onéreux, notamment de nombreux de petits aéroports régionaux et locaux.

« La précision et la stabilité du système de guidage LPV est réellement incroyable, bien meilleur que l’ILS » a confirmé Jean-Louis Dumas, pilote d’essai, qui était aux commandes aux côtés d’Olivier Perriaud, ingénieur de la DGAC Société.

© Dassault Aviation

Tous les Falcon en production sont équipés de la suite avionique de seconde génération EASy II capable d’accueillir ce système et d’autres nouveaux dispositifs de navigation.