+1 Ajouter au porte document

Le Falcon 8X entre dans la phase finale de sa campagne d’essais en vol et de certification

30/03/2016
Groupe

Le Falcon 8X, nouveau fleuron de Dassault Aviation, est entré dans la phase finale de son programme de certification et d'essais en vol, tandis que se poursuivent les préparatifs en vue de la première livraison du triréacteur à très long rayon d'action.

Le Falcon 8X, nouveau fleuron de Dassault Aviation, est entré dans la phase finale de son programme de certification et d’essais en vol, tandis que se poursuivent les préparatifs en vue de la première livraison du triréacteur à très long rayon d’action.

Les trois appareils du programme d’essais en vol ont accompli quasiment toutes les procédures prévues dans le cadre des essais de certification, et ont à ce jour accumulé plus de 650 heures de vol au cours de 325 sorties.

Falcon 8X © Dassault Aviation – V. Almansa

Après avoir effectué les essais thermiques et acoustiques ainsi que les essais des équipements de cabine au Centre d’aménagement intérieur de Little Rock, l’appareil n°3, premier 8X doté d’un intérieur entièrement équipé, est retourné au début du mois au Centre d’essais en vol d’Istres, près de Marseille, afin d’y être préparé en vue des essais de certification temps froid. Destinée à démontrer le bon fonctionnement des systèmes de bord dans des conditions météorologiques extrêmes, la campagne d’essais de certification temps froid a eu lieu du 9 au 11 mars à Rankin Inlet, au Nunavut, sur le rivage nord-ouest de la Baie d’Hudson (Canada).

Falcon 8X © Dassault Aviation – V. Almansa

Tous les systèmes, y compris l’avionique, les systèmes hydrauliques, les systèmes électriques et les systèmes de commandes de vol numériques, ont parfaitement fonctionné durant les essais malgré des températures qui sont descendues jusqu’à – 33 °C. Tous les circuits cabine ont passé avec succès les essais au sol effectués après démarrage du GAP et réchauffage de la cabine. À la fin de la campagne, des essais ont également permis de démontrer le parfait fonctionnement de l’avion en vol dans des conditions de froid extrêmes.

« Nous sommes ravis de la manière dont le programme Falcon 8X se déroule », se félicite Éric Trappier, PDG de Dassault Aviation. « La campagne d’essais en vol a été un sans-faute et le premier client recevra son appareil cet été, exactement comme nous l’avions prévu lorsque nous avons lancé le développement il y a trois ans de cela ».