+1 Ajouter au porte document

« Pour bâtir l’Europe de la Défense, gardons une dynamique collective »

07/10/2019
Groupe

C’était il y a deux ans déjà que le président Emmanuel Macron et la chancelière Angela Merkel ont convenu de développer conjointement le Système de Combat Aérien Futur (SCAF). Cette annonce, majeure pour l’Europe de la Défense, doit maintenant continuer à avancer par le lancement sans plus attendre de la phase de démonstrateurs du programme.

Eric Trappier, Président-Directeur général de DASSAULT AVIATION et Dirk Hoke,  Président exécutif d’AIRBUS DEFENCE and SPACE : « Pour bâtir l’Europe de la Défense, gardons une dynamique collective »

Saint Cloud/Munich, le 7 octobre 2019 – C’était il y a deux ans déjà que le président Emmanuel Macron et la chancelière Angela Merkel ont convenu de développer conjointement le Système de Combat Aérien Futur (SCAF). Cette annonce, majeure pour l’Europe de la Défense, doit maintenant continuer à avancer par le lancement sans plus attendre de la phase de démonstrateurs du programme.

Lancer cette première phase de développement du SCAF, c’est lancer la première phase de développement du projet européen de défense du XXIe siècle. Dans le contexte géopolitique actuel c’est aussi permettre à l’Europe de sauvegarder sa souveraineté industrielle et opérationnelle, c’est lui permettre de faire face aux menaces de demain.

Si dans ce domaine l’Europe n’avance pas, si elle n’avance pas rapidement, il sera impossible de maintenir les capacités de développement et de production nécessaires à la souveraineté industrielle de défense. Le SCAF est une entreprise hautement complexe et ambitieuse, tant sur le plan technologique que stratégique et politique. C’est l’ensemble de nos moyens aériens et de leur capacité à agir de concert de façon optimale qui sera impacté. Il s’agit en réalité rien de moins que de notre capacité à assurer notre défense et notre autonomie dans les airs dans la deuxième partie du XXIe siècle qui est ici en jeu.

L’objectif est de mettre en service opérationnel le SCAF au plus tard en 2040. Cette échéance, qui peut sembler lointaine, doit être planifiée bien à l’avance.

Certes les premières grandes mesures ont déjà été prises avec succès. Les nations partenaires ont conjointement exprimé ce qu’elles attendent d’un tel système. Une organisation industrielle franco-allemande a été définie sous la direction nationale respective de DASSAULT AVIATION et d’AIRBUS DEFENCE and SPACE. Une étude de concept commune franco-allemande (JCS) a été lancée en janvier 2019 pour définir les contours de ce système. Nous voulons attester à quel point DASSAULT AVIATION et AIRBUS ont su rapidement trouver des accords et se mettre en ordre de marche. L’Espagne a officiellement rejoint le programme comme troisième nation partenaire.

Mais les technologies futures doivent être développées dès maintenant pour être ensuite testées et qualifiées en vol. Cette phase de maturation est essentielle pour dérisquer et anticiper des développements aussi complexes. C’est la raison pour laquelle gouvernement et industrie ont convenu de lancer dès que possible une phase de développement d’un démonstrateur, pour laquelle l’industrie française et allemande, sous la coordination de DASSAULT AVIATION et d’AIRBUS, a remis des offres au Salon du Bourget en juin dernier.

Il importe à présent de faire avancer concrètement le SCAF. Le prochain conseil des ministres franco-allemand doit servir de catalyseur à cette volonté commune d’aller de l’avant par le lancement rapide de cette phase de démonstrateurs et par l’engagement des nations partenaires sur un plan de financement fiable pour confirmer le caractère pérenne et cohérent de ce programme de développement européen.

DASSAULT AVIATION et AIRBUS sont prêts à relever le défi et ont désormais hâte de lancer sans attendre les travaux indispensables pour assurer la viabilité de ce programme sur le long terme.

Il appartient désormais aux leaders politiques d’utiliser courageusement cette dynamique et de prendre les décisions qui s’imposent pour ouvrir le prochain chapitre. Ne perdons plus de temps. L’industrie est prête, motivée et unie pour faire de ce programme un succès. Nos équipes sont mobilisées pour relever le défi ensemble !

Eric Trappier, Président-Directeur général de DASSAULT AVIATION et Dirk Hoke,  Président exécutif d’AIRBUS DEFENCE and SPACE concluent « Nous appelons les responsables politiques à tout mettre en œuvre pour lancer le plus rapidement possible ces démonstrateurs, étape clef pour mettre cet ambitieux projet en marche. »

A propos de Dassault Aviation

Avec plus de 10 000 avions militaires et civils livrés dans plus de 90 pays depuis un siècle, Dassault Aviation dispose d’un savoir-faire et d’une expérience reconnus dans la conception, le développement, la vente et le support de tous les types d’avion, depuis l’appareil de combat Rafale jusqu’à la famille de business jets haut de gamme Falcon en passant par les drones militaires et les systèmes spatiaux. En 2018, le chiffre d’affaires de Dassault Aviation s’est élevé à 5,1 milliards d’euros. Le Groupe compte 11500 collaborateurs.

À propos d’Airbus

Airbus est un leader mondial de l’aéronautique, de l’espace et des services associés. En 2018, le groupe a publié un chiffre d’affaires de 64 milliards d’euros, avec un effectif d’environ 134 000 personnes. Airbus propose la famille d’avions de ligne la plus complète qui soit. Airbus est, en outre, le leader européen dans le domaine des avions de mission, de ravitaillement en vol, de combat, et de transport. Par ailleurs, l’entreprise est également un leader de l’industrie spatiale. Enfin, dans le domaine des hélicoptères, Airbus propose les solutions civiles et militaires les plus performantes au monde.

Dévoilement de la maquette à échelle 1 du Next Generation Fighter (NGF)

Contacts

Airbus
Martin Agüera
+49 175 227 4369
Florian Taitsch
+49 151 168 310 52
Bruno Daffix
+33 648 09 96 50
Dassault Aviation
Nathalie Bakhos
+33 (0)1 47 11 92 75

Sur le même thème

Retour aux press kits
Aboard the Rafale

« Aboard the Rafale », la nouvelle application ludo-pédagogique de Dassault Aviation

Lire le press kit +1
ATL 2

Réception des deux premiers ATL2 « standard 6 » par la Marine nationale

Lire le press kit +1
Rafale Inde

Livraison du premier Rafale au Gouvernement indien

Lire le press kit +1