+1 Ajouter au porte document

Rafale International concrétise ses engagements de retour économique

13/02/2018
Groupe

Le 13 février 2018, Monsieur Éric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation, a signé, pour le GIE Rafale International, 13 accords de coopération avec des industriels belges dans le cadre de la proposition de partenariat stratégique franco-belge relatif à l'aviation de combat.

Bruxelles, le 13 février 2018 – Monsieur Éric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation, a signé aujourd’hui, pour le GIE Rafale International, 13 accords de coopération avec des industriels belges dans le cadre de la proposition de partenariat stratégique franco-belge relatif à l’aviation de combat.

Ces accords, qui s’ajoutent à ceux déjà signés précédemment, portent à plus d’une trentaine le nombre de documents contractuels passés avec l’industrie belge et couvrent des domaines très variés qui vont de la maintenance de l’avion de combat Rafale, à la formation des ingénieurs en aéronautique, en passant par la participation à des projets de Drone, l’automatisation des lignes de production, l’additive manufacturing, la maintenance prédictive, la simulation, la recherche dans les matériaux avancés et les projets de Smart City.

Au cours de la cérémonie de signature qui a réuni les dirigeants de plus d’une douzaine d’entreprises, dont Sabca, Safran Aero Booster, Thales Belgium, Asco, Esterline, Flying Group, DronePort, ie-net, JDC Innovation, AKKA Belgium, Amia Systems, Ilias et Alt-F1, Éric Trappier a expliqué que ces accords seraient suivis de plusieurs dizaines d’autres accords similaires, de manière à atteindre les objectifs que les industriels de l’aéronautique français se sont fixés pour les retours industriels et sociétaux de l’offre faite à la Belgique dans le cadre du remplacement de ses avions de combat F 16.

 

Rafale
Rafale

Face aux représentants des grandes associations industrielles belges (Agoria, Flag, BSDI, Ewa, Bag), le Président de Dassault Aviation a rappelé les grandes lignes de cet engagement :

  • l’identification de 100 nouveaux projets structurants de coopérations impliquant des start-up, des petites et moyennes entreprises, des groupes industriels, le monde académique et les collectivités locales ;
  • la création en coopération avec les intercommunalités d’initiatives et de projets « Smart City » axés sur le développement urbain et inter-urbain ;
  • la création de deux centres de recherche, en Flandres dans le domaine de l’additive manufacturing et de l’Interface Homme-Machine, et en Wallonie dans le domaine de la simulation numérique et des matériaux avancés ;
  • la création à Bruxelles d’un centre de l’innovation dans le domaine de la maintenance prédictive ;
  • la création en Flandres d’un centre de maintenance (MRO) RAFALE autour d’un consortium industriel ;
  • la création en Wallonie d’un centre d’excellence industrielle sur l’analyse et le traitement d’image et d’un centre d’excellence industrielle cyber-sécurité.
Rafale
Rafale

Outre les 800 millions d’Euros de commandes annuelles actuelles à la Belgique qui seraient pérennisés sur au moins 20 ans dans l’hypothèse d’une acquisition de 34 Rafale, Dassault Aviation, Thales et Safran s’engagent à valoriser les retours économiques et sociétaux à au moins 100% de l’investissement de la Belgique pour le programme de remplacement des F-16.

Ainsi l’objectif global de Dassault Aviation et de ses partenaires est désormais un retour industriel et sociétal pour la Belgique, valorisé à au moins 20 Md€ sur 20 ans. La répartition tient compte du poids économique des régions belges. Au total, plus de 5000 emplois à haute valeur technologique seraient ainsi soutenus.

« Ces engagements ont vocation à se consolider et à se formaliser en cohérence des discussions inter-gouvernementales sur la construction d’un partenariat stratégique franco-belge relatif à l’aviation de combat, et en particulier le remplacement des F-16 de la Composante Air de l’Armée belge par des RAFALE. Cette démarche s’inscrit sans ambiguïté dans le cadre de la construction d’une Europe de la Défense et de son autonomie stratégique. Notre détermination à remplir nos objectifs en matière de partenariats économiques et sociétaux dans des domaines de hautes technologies vise à proposer une solution pérenne à la Belgique. » a indiqué Eric Trappier.

À propos de Rafale International :

Rafale International est un G.I.E (Groupement d’Intérêt Economique) formé par Dassault Aviation, Safran Aircraft Engines et Thales pour la promotion de l’avion de combat Rafale auprès de clients internationaux. Avec plus de 140.000 salariés et un chiffre d’affaires annuel de plus de 30 milliards €, les trois partenaires sont des acteurs majeurs dans les domaines de l’aéronautique et de la défense.

Contacts

Communication militaire
Nathalie Bakhos
+33 (0)1 47 11 92 75
nathalie.bakhos@dassault-aviation.fr

Sur le même thème

Retour aux press kits
Logo Dassault Aviation

Dassault Aviation salue la décision de la Cour suprême de l’Inde

Lire le press kit +1
Logo Dassault Aviation

Le programme européen MALE RPAS passe avec succès sa revue de conception préliminaire, dernière étape de l’étude de définition

Lire le press kit +1
Rafale F3-R

Le standard F3-R du Rafale qualifié par la DGA

Lire le press kit +1