70e anniversaire du premier vol du MD 311 Flamant

29/03/2018
Passion

Ce jour, en 1948, le MD 311 Flamant effectuait son premier vol à Bordeaux-Mérignac avec Georges Brian et Jean Dillaire aux commandes.

Ce jour, en 1948, le MD 311 Flamant effectuait son premier vol à Bordeaux-Mérignac avec Georges Brian et Jean Dillaire aux commandes.

Le 30 juillet 1946, Marcel Dassault obtient un marché pour la réalisation et la fourniture de deux appareils du type MB 30 répondant aux deux versions suivantes :

  • liaison et entraînement au pilotage (n° 1), qui devient MB 303
  • entraînement à la navigation et au bombardement (n° 2), qui devient MB 301.
MD 311 01 Flamant, prototype, en vol
MD 311 01 Flamant, prototype, en vol

Ces avions, conformément aux souhaits de l’Etat, doivent être équipés du moteur Lorraine Béarn. Le premier vol du bimoteur MB 303, piloté par Georges Brian et Kostia Rozanoff, accompagnés du mécanicien Jean Dillaire, a lieu le 10 février 1947, à Mérignac. En mai 1947, les essais sont pratiquement terminés. Ils démontrent l’insuffisance de puissance des moteurs Lorraine Béarn. Le MB 303 est alors abandonné au profit du MD 315, développé en parallèle sur fonds propres par Marcel Dassault et équipé du Snecma 12 S Argus.

Un premier marché de 65 appareils est signé le 3 décembre 1947, suivi un an plus tard (8 novembre 1948) d’un autre de 230 plus 25 (fin 1950) pour la Marine, soit, avec les prototypes, 325 avions.

Trois modèles de Flamant sont construits :

  • MD 311, caractérisé par son nez vitré, pour l’entraînement à la navigation et au bombardement
  • MD 312, avion de liaison et d’école de pilotage, une version MD 312 M existe pour la Marine nationale
  • MD 315, appareil destiné aux missions d’outre-mer et à usage sanitaire.
Flamant
Flamant