+1 Ajouter au porte document

Premier vol du MD 550 en 1955

25/06/2016
Passion

Ce jour, en 1955, le MD 550 effectuait son premier vol à Melun-Villaroche piloté par Roland Glavany.

Ce jour, en 1955, le MD 550 effectuait son premier vol à Melun-Villaroche piloté par Roland Glavany.

Pour ses premiers vols, il n’a ni postcombustion, ni fusée. Malgré cette motorisation, l’avion atteint Mach 0,95 en piqué lors de son 4e vol, le 24 juillet. La mise au point dure à peine six mois et l’appareil atteint la vitesse de Mach 1,3 en vol horizontal.

MD 550 Mystère Delta.
MD 550 Mystère Delta
Cette première série de vols permet d’affiner la configuration aérodynamique. Elle révèle la nécessité de changer la dérive en delta en dérive en flèche La formule du biréacteur côte-à-côte pose également quelques problèmes de mise au point, on adjoint des joues à l’arrière du fuselage, ce qui en modifie la courbure.Au début de mai 1956, les modifications sont terminées. L’appareil, doté de sa nouvelle dérive en flèche (dite dérive F) et de servocommande d’élevons modifiée, est prêt à voler de nouveau. Les moteurs (MD 30R) ont reçu des tuyères de postcombustion qui portent la poussée unitaire à 1 000 kg. Enfin, l’avion est muni d’une fusée SEPR 66, biliquide autonome de 1 500 kg de poussée pendant 80 secondes. Afin d’adapter l’avion aux grands Mach et au réacteur Viper à postcombustion, les entrées d’air ont été redessinées avec une section plus faible. Les modifications alourdissent l’appareil de 400 kg portant son poids total à vide à 3 610 kg. L’appareil modifié revole le 5 mai 1956 en utilisant, pour la première fois, la postcombustion. Le MD 550-01 est baptisé Mirage I et le MD 550-02, Mirage II.
crosspin