+1 Ajouter au porte document

Jean-Jacques Samin

Nommé Directeur technique adjoint de la société en 1970 puis Directeur technique en avril 1981. La nomination de Jean-Jacques Samin, en janvier 1987, au poste de Directeur général technique concrétise sa haute compétence.

Jean-Jacques Samin est né le 5 mai 1926 à Marpent dans le Nord. Après des études primaires et secondaires comme boursier, il entreprend des études supérieures scientifiques au lycée Saint-Louis à Paris. Entré à l’École nationale supérieure d’aéronautique en octobre 1946, il devient ingénieur civil de l’aéronautique en 1949.

Après son service militaire, il entre en 1950 au bureau d’études des Avions Marcel Dassault de Saint-Cloud où il effectuera toute sa carrière. Très rapidement, il fait preuve de brillantes qualités de technicien et de chef et se voit confier, en 1959, la responsabilité de la conduite du bureau d’études chargé du Mirage IV.

Par sa puissance de travail, son esprit méthodique, son aptitude à commander les équipes de techniciens engagées dans ce programme, il fait de cette opération une complète réussite.

De gauche à droite : Bruno Revellin-Falcoz, Jacques Samin, Jean Cabrière, Pierre Bohn autour d'une table à dessin avec une maquette du Mirage F1 au Bureau d'études de Saint-Cloud
De gauche à droite : Bruno Revellin-Falcoz, Jacques Samin, Jean Cabrière, Pierre Bohn autour d'une table à dessin avec une maquette du Mirage F1 au Bureau d'études de Saint-Cloud

Par la suite ses responsabilités sont élargies à l’ensemble des avions de combat de la société : Mirage G et G-8, Mirage F-1, Super-Étendard, Mirage 2000, Super Mirage 4000, démonstrateur Rafale A et appareils de développement du programme Rafale.

Il est nommé Directeur technique adjoint de la société en 1970 puis Directeur technique en avril 1981. Sa nomination, en janvier 1987, au poste de Directeur général technique concrétise sa haute compétence. Ses qualités humaines, sa grande simplicité et son sens du devoir ont été des exemples pour tous ceux qui l’ont bien connu.

Il est décédé le 24 août 1991, des suites d’une dure maladie.

Premier vol du Rafale A à Istres, le 4 juillet 1986.
Premier vol du Rafale A à Istres, le 4 juillet 1986.