René Sébenne

Né en 1926 à Pontault-Combault, René Sébenne intègre l’Ecole polytechnique en 1946 et s’y lie d’amitié avec Serge Dassault.

Né en 1926 à Pontault-Combault, il intègre l’Ecole polytechnique en 1946 et s’y lie d’amitié avec Serge Dassault. Recruté dès 1949 à l’issue d’un entretien avec Marcel Dassault, il est affecté au bureau d’études de Mérignac. Après un passage par l’usine de Boulogne, il intègre le bureau d’études de Saint-Cloud en 1950 pour travailler sur les chasseurs biplaces de nuit, notamment le Mystère IV N. En tant que chef avion prototype, il coordonne le développement jusqu’aux essais en vol à Melun-Villaroche.

Il participe ensuite à la mise en série du SMB2, puis au développement du Mirage III pour lequel il contribue au dessin des entrées d’air et des manches à air.

En 1970, René Sébenne devient le bras droit de Xavier d’Iribarne pour gérer avec lui la fusion Dassault-Breguet. A ce titre, il assume la double direction des établissements de Vélizy et de Saint-Cloud, et redéfinit leurs fonctionnements respectifs.

Portrait de René Sébenne

Il part en retraite en 1990, après avoir dirigé la coopération industrielle internationale et avoir, notamment, mis au point le montage Alpha Jet sous licence en Égypte.

René Sébenne est décédé le 10 avril 2020.

René Sébenne et Marcel Dassault