Maquette Falcon LSBJ, à double empennage pour masquer le bruit des moteurs vers le sol.Maquette Falcon LSBJ, à double empennage pour masquer le bruit des moteurs vers le sol.
Dynamique

Architecte de l’innovation technologique

Être architecte industriel et intégrateur systèmes, c’est maîtriser les technologies de pointe et leur mise en oeuvre. Cette compétence rare place Dassault Aviation au coeur de l’autonomie stratégique française et européenne dans les domaines civils et militaires.

Notre effort de développement est important sur les Falcon. Il porte également sur le standard F3-R du Rafale, la modernisation de l’ATL2, les avions de surveillance maritime, les drones ainsi que sur les standards des Rafale Export.

Notre engagement dans les technologies se traduit par un investissement autofinancé substantiel et des collaborations approfondies avec des laboratoires et des pôles de compétitivité. Nous participons à de nombreux travaux de recherche et de développement (R&D) en coopération.

Partenaire de la recherche en aéronautique civile

Nous sommes partie prenante du Conseil pour la recherche en aéronautique civile (Corac), au sein duquel nos contributions portent sur cinq aspects : un démonstrateur de voilure composite, l’avionique modulaire étendue aux avions d’affaires, le cockpit du futur, l’avion électrique ainsi que le traitement des sources de bruit des cellules d’avion.

Des réalisations européennes tangibles

Associés au programme Clean Sky depuis 2008, nous travaillons, avec 18 partenaires et autant de sous-traitants majeurs de sept pays européens, à l’élaboration du démonstrateur d’avion à voilure laminaire étendue BLADE (Breakthrough Laminar Aircraft Demonstrator in Europe) et prenons une large part dans la mise au point de technologies de fabrication compatibles avec la production en série. BLADE s’inscrit dans un objectif de réduction significative – au moins 50 % – de la consommation de carburant, des émissions de gaz et de la pollution sonore des avions. Dassault Aviation a notamment été en charge de l’élément Aerofairing du démonstrateur. Outre cette participation active à la préparation des voilures du futur dans la plate forme technologique Smart Fixed Wing Aircraft, nous développons des méthodologies de contrôle de charges ainsi que des architectures d’arrière-corps silencieux, dont l’objectif est de masquer le bruit des moteurs vers le sol.

Au sein de Clean Sky 2, nous étudions une nouvelle génération de matériaux et de technologies de fabrication, de maintenance et de recyclage à impact environnemental encore plus réduit.

Avec SESAR et l’amélioration de la gestion du trafic aérien européen, le développement de notre système FalconEye autorise l’utilisation accrue et sûre d’aéroports en conditions météorologiques dégradées sans accroître les infrastructures au sol.

Au sein du projet européen Hycarus, nous prenons part au développement des applications aéronautiques de la pile à combustible. Ce programme ouvre des possibilités nouvelles, en particulier pour les Falcon spéciaux. Cette source d’énergie sera facile d’accès, modulaire et flexible, avec une mise en place rapide et non intrusive sur les systèmes natifs de l’avion.

Nous participons enfin au programme européen Alpha-BIRD dédié aux carburants alternatifs.

Systèmes spatiaux : exigence et coopérations

Nous participons au développement de véhicules aérospatiaux avancés comme l’IXV (Intermediate eXperimental Vehicle) en coopération avec Thales Alenia Space, et son successeur, le Space Rider, avec l’Agence spatiale européenne (ESA) et le Centre italien de recherche spatiale (CIRA).

Nous étudions des projets de lanceurs aéroportés par un Rafale ou un Falcon, ainsi que de véhicules suborbitaux Vehra en partenariat avec le Centre national d’études spatiales (CNES) ; ces systèmes semi-réutilisables sont dédiés au lancement de petits satellites.

Nous avons contribué à la réussite de missions très lointaines, comme les sondes Cassini ou Rosetta.

Forts de notre savoir-faire dans la pyrotechnie des fusées (Ariane notamment) et des satellites, nous développons un pyromécanisme numérique.

L’intelligence artificielle des futurs systèmes aériens

Dans le cadre du programme Man-Machine Teaming (MMT), la direction générale de l’Armement a confié à Dassault Aviation et à Thales l’animation et le développement d’un écosystème dédié à l’intégration des innovations issues de l’intelligence artificielle (IA) appliquée à l’aéronautique militaire.

Dassault Aviation en vol avec Clean Sky