+1 Ajouter au porte document

Le Groupe Dassault Aviation est un leader à taille humaine. Notre force réside dans la performance individuelle et collective de nos équipes ainsi que dans leur passion de l’aéronautique.

La performance à taille humaine

L’excellence technique et une approche dynamique de la gestion prévisionnelle des métiers comme des compétences sont les priorités de l’accord en vigueur sur les parcours professionnels et le contrat de génération. La Société consacre plus de 3 % de sa masse salariale à la formation, soit trois fois plus que les montants légaux.

Notre Conservatoire des métiers propose, en complément de la formation initiale, des cursus de formations métiers afin de perpétuer nos savoir-faire et nos exigences de qualité.

Chaudronnier dans la cellule robotisée de grenaillage

Intégration des talents

Des collaborateurs ambassadeurs interviennent dans les écoles, les universités et les centres de formation auprès des étudiants et du corps enseignant pour adapter les cursus aux besoins de l’industrie aéronautique, faire connaître notre société et ses métiers, mais également détecter de futurs collaborateurs.

L’effort important de recrutement engagé en 2018 devrait se prolonger en 2019.

Programme Clean Sky

Modèle social motivant

Fidèles au modèle social instauré par Marcel Dassault, nous maintenons un niveau de motivation élevé en offrant à nos salariés des projets intéressants, associés à une politique de rémunération attractive. Une part importante des bénéfices est ainsi distribuée aux personnels des sociétés françaises du Groupe grâce à des accords dérogatoires de participation. À cela s’ajoute, pour la société mère, un accord d’intéressement très favorable.

La société mère a versé 23,7 millions d’euros aux comités d’établissements au titre des activités sociales et culturelles, soit 5 % de la masse salariale.

La rémunération moyenne annuelle brute 2018 des salariés du Groupe était de 57 100 euros, et de 67 400 euros, participation et intéressement compris, au sein de la société mère. La rémunération la plus basse est de 33 000 euros, soit le double du Smic.

Vérification de la pièce avec appareil de mesure

Dialogue social continu

En 2018, six accords et avenants ont été signés, notamment sur l’organisation du temps de travail, la politique salariale, l’organisation des négociations collectives dans l’entreprise ou le Perco. Plusieurs négociations importantes ont été finalisées en 2019, comme celles sur la qualité de vie au travail, la mise en place de comités sociaux et économiques, les moyens d’action et la carrière des représentants du personnel.

Diversité et égalité des chances

La diversité est un enjeu majeur et un facteur de performance. La politique volontariste de la Société se traduit par un engagement à embaucher une proportion de 25 % de femmes chez les cadres et 20 % chez les non-cadres sur la période 2018- 2020. À l’issue de la première année de mise en oeuvre, 26 % des cadres embauchés et 24 % des non-cadres étaient des femmes.

Pour former les personnes handicapées aux métiers de l’aéronautique par la voie de l’alternance, la Société est partenaire de l’association Hanvol, créée en 2010 avec le soutien du Gifas. En 2018, le Groupe Dassault Aviation employait 534 travailleurs handicapés, contre 496 en 2017.

Engagements

Nous soutenons un vaste champ d’engagements humains, dont voici quelques exemples.

Nous favorisons, avec l’association Elles bougent, l’intégration des femmes au sein de l’industrie aéronautique par la promotion de l’enseignement scientifique et technique auprès des collégiennes et lycéennes.

La Société soutient également la cause des Ailes brisées et la Fondation des Oeuvres Sociales de l’Air.

Les salariés peuvent manifester directement leur solidarité avec leurs collègues parents d’enfants malades au travers du dispositif de dons de jours de congé.

Ils peuvent aussi s’engager en faveur du don d’organes en participant à la Course du cœur, organisée par le Groupe Dassault.

Indicateurs d’Egalité Professionnelle à compter du 1 mars 2019 (loi Avenir Professionnel)

1- écart de remuneration
(maximum 40 points)
36/40
Léger écart en
faveur des hommes
2- écarts d’augmentations individuelles
(maximum 20 points)
20/20
Léger écart en
faveur des femmes
3- écarts de promotions
(maximum 15 points)
15/15
Léger écart en
faveur des hommes
4- pourcentage de salariés augmentés au retour d’un congé maternité
(maximum 15 points)
0/151
5- nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations
(maximum 10 points)
0/102
Total
(sur 100 points)
71/100

NB :
3 femmes sur 53 retours de maternité n’ont pas eu d’AI en 2018, année de leur reprise, mais ont eu une AI avant le départ en maternité
8 des 10 plus hautes rémunérations correspondent aux pilotes d’essais