Disparition : Chuck Yeager, l’étoffe des héros

21/12/2020
Passion

Décédé le 7 décembre 2020, l’Américain Chuck Yeager aura marqué de son empreinte l’aviation mondiale en devenant le premier homme à franchir le mur du son.

Décédé le 7 décembre 2020, l’Américain Chuck Yeager aura marqué de son empreinte l’aviation mondiale en devenant le premier homme à franchir le mur du son.

Californie, 14 octobre 1947. Pilote d’essai depuis bientôt la fin de la Seconde Guerre mondiale, Charles Elwood, dit « Chuck », Yeager devient le premier homme à passer Mach 1 à bord de son Bell X-1. Sa légende est en marche.

Pourtant, elle aurait très bien pu ne jamais voir le jour quand, en 1944, il dut s’en remettre à son parachute et à la Résistance française après que son avion eut été abattu au-dessus des Pyrénées. Le pilote rejoint alors l’Espagne, puis le Royaume-Uni, pour continuer brillement la lutte contre la Lutwaffe, avec en tout treize appareils ennemis abattus.

Au moment où il franchit le mur du son, il est déjà une référence. A tel point qu’il est consulté pour tester le tout-nouveau Dassault Mystère IV, au début des années 1950, pour le compte de l’Otan. Toujours pilote pour l’armée américaine, il continue de participer à l’élaboration de plusieurs appareils (il échappe de nouveau à la mort en 1963 après s’être éjecté d’un prototype), prend part à la guerre du Vietnam…

Chuck Yeager entretenait un rapport particulier avec la France, où il était revenu plusieurs fois, que ce soit dans le cadre de ses fonctions militaires ou pour se souvenir de l’épisode chaotique ayant failli lui coûter la vie pendant la guerre 1939-1945. En 1983, soit huit ans après qu’il a pris sa retraite, son nom figurait au générique d’un film narrant les exploits des Américains qui avaient fait la gloire de l’aéronautique d’après-guerre. Son nom : « L’Etoffe des héros ».

Chuck Yeager
Chuck Yaeger
crosspin