Passion

Livre. « Derniers Virages »

Dans un ouvrage salué à sa sortie, le général Jean-Paul Salini évoque les souvenirs de son passage dans l’Armée de l’Air, entre les années 1950 et la décennie 1970.

Dans un ouvrage salué à sa sortie, le général Jean-Paul Salini évoque les souvenirs de son passage dans l’Armée de l’Air, entre les années 1950 et la décennie 1970.

Engagé dès son plus jeune âge dans la Résistance en Corse, Jean-Paul Salini est l’une de ces figures militaires discrètes et humbles qui ont fait, chacune à leur manière, l’Histoire de France. Retraité de l’Armée de l’Air à l’âge de 51 ans, cet ex-pilote fut successivement commandant d’escadrille, d’escadre, de bases aériennes et autres, ou encore directeur du Renseignement et des études générales au Secrétariat général de la Défense nationale.

Une carrière militaire riche en événements donc, mais aussi chargée en joies et en peines : ce sont ainsi ses ressentis en tant que pilote mais aussi comme « simple » être humain qui sont exposés aux lecteurs de « Derniers Virages », un livre de quelque 300 pages qui est découpé en trois parties.

Dans la première, intitulée « Cinq piastres », l’auteur relate son expérience au sein d’une unité de combat opérant au-dessus du Tonkin, dans l’ex-Indochine (actuel Vietnam). Avec force détails donnés sur le quotidien des pilotes, il dresse ainsi le portrait de camarades et rend, entre autres, un hommage au commandant Michel Brunschwig, abattu dans la région en 1953, dix ans après avoir intégré les Forces françaises libres.

Pour le deuxième récit, « Accident aérien », Jean-Paul Salini, alors en poste dans l’Est de la France et aux commandes du Dassault Mystère IVA, nous plonge dans une enquête après une mort tragique difficile à élucider. Outre l’investigation consécutive à ce décès mystérieux, l’ex-pilote se penche sur les conséquences humaines multiples d’une telle perte.

Enfin, dans la troisième et dernière partie de « Derniers Virages », intitulée « À la mémoire du capitaine H » et dont le final devrait surprendre le lecteur, l’ex-militaire continue de rendre hommage à ses compagnons de route pour lesquels il garde plus de cinquante ans après une estime que le temps n’a pas érodée : « Et avec moi disparaitra le souvenir des copains. C’est pour que ce souvenir dure un peu, un tout petit peu, que j’ai écrit ce livre. » Un ouvrage quasi intemporel qui a obtenu la médaille de l’Académie de l’Air et de l’Espace.

Livre. « Derniers Virages ». Auteur, Jean-Paul Salini. Editions JPO Altipresse. ISBN : 2373011190


Retour en haut