Passion

Evénement. Ouverture du musée de la base 102 à Dijon

Ouvert depuis janvier 2022, le musée de la base aérienne 102 a vu le jour à l’initiative d’une bande de passionnés qui entendent entretenir la mémoire d’un lieu emblématique de l’aviation tricolore.

Ouvert depuis janvier 2022, le musée de la base aérienne 102 a vu le jour à l’initiative d’une bande de passionnés qui entendent entretenir la mémoire d’un lieu emblématique de l’aviation tricolore.

Inséparable de l’histoire de l’aviation française, la base aérienne 102 (aussi appelée « base 102 Capitaine Georges Guynemer ») de Dijon fut au service du pays de 1914 à 2016. De la Première Guerre mondiale aux conflits « modernes » comme la Syrie, en passant par 1939-1945 ou encore la Guerre froide, elle fut de tous les épisodes de l’Armée de l’Air, accueillant quantité d’appareils. Dans les années 1960, la Base 102 servit même de décor à la série « Les Chevaliers du ciel ».

Six ans après le départ des dernières unités aériennes (des Alphajet y sont notamment restés jusqu’à 2014), un musée a ouvert ses portes pour rappeler aux jeunes générations l’existence de ce lieu mythique. C’est ainsi que l’escadron des Cigognes y figure en bonne place, tout comme Dassault Aviation, qui a testé plusieurs avions sur les pistes de la base.

Maquettes, revues spécialisées et photographies de toutes époques, documentations en tout genre, armes, objets divers et variés… C’est un travail de fourmi auxquels se sont attelés, plus de trois ans durant, les quelque 200 adhérents de l’Association des anciens et amis de la BA 102 pour réunir les pièces nécessaires à l’ouverture du lieu.

Afin de présenter au mieux l’historique de la BA 102, le musée a été scindé en trois parties qui correspondent à autant de périodes phares : Première Guerre mondiale ; Seconde Guerre Mondiale ; et de 1945 à 2016. Soit plus d’un siècle d’aviation…

Musée de la Base aérienne (BA) 102 de Dijon.
Aéroport de Dijon-Bourgogne, en face de l’école de gendarmerie.


Retour en haut