Alpha Jet

L’Alpha Jet est un biréacteur biplace en tandem d'entraînement et d'appui tactique, conçu pour répondre à un programme établi en commun par les armées de l'Air française et allemande.

Origines et contexte

L’Alpha Jet est un biréacteur biplace en tandem d’entraînement et d’appui tactique, conçu pour répondre à un programme établi en commun par les armées de l’Air française et allemande.

L’Alpha Jet est le premier avion réalisé conjointement par Dassault et Breguet. Destiné à succéder aux Fouga-Magister et aux Lockheed T 33, il est entrepris en coopération avec la société allemande Dornier. Des évolutions de définition interviennent durant la phase de développement.

En avril 1971, le programme est le suivant :

  • une version française d’entraînement, la plus simplifiée possible ;
  • une version allemande d’appui aérien rapproché et de reconnaissance du champ de bataille, le gouvernement allemand prenant à sa charge les suppléments de prix.

Le premier vol du prototype 01 se déroule à Istres le 26 octobre 1973, Jean-Marie Saget est aux commandes. L’avion se révèle très manœuvrant et sans problèmes aux vitesses transsoniques.

Alpha Jet E en vol
Alpha Jet E en vol

Production et utilisation opérationnelle

Le premier Alpha Jet E de série destiné à l’armée de l’Air, qui en a commandé 175 exemplaires, effectue son premier vol à Istres, le 4 novembre 1977, et entre en service opérationnel le 30 janvier 1979.

La version Appui Tactique retenue par la Luftwaffe, qui en a également commandé 175, est livrée à partir de 1980.

Les performances et la sûreté de l’Alpha Jet le font désigner pour remplacer, depuis 1981, les Fouga Magister de la Patrouille de France.

Le total des Alpha Jet produits est de 512 appareils (dont 329 exportés) pour dix armées de l’Air (France, RFA, Belgique, Egypte, Maroc, Togo, Cameroun, Qatar, Nigeria, Côte d’Ivoire). Ils ont effectué plus d’un million d’heures de vol.