« Tanguy et Laverdure » aux enchères

08/06/2020
Passion

La famille d’Uderzo a mis aux enchères des planches du dessinateur au profit des personnels soignants.

La famille d’Uderzo a mis aux enchères des planches du dessinateur au profit des personnels soignants.

Fidèles à la mémoire d’Albert Uderzo, disparu le 24 mars dernier, son épouse et sa fille ont participé à l’hommage national aux personnels soignants des hôpitaux français en offrant cinq planches originales à l’occasion d’une vente aux enchères caritative organisée par Artcurial, à Paris, le 26 mai. « Mon mari avait été très ému par l’épouvantable crise sanitaire que nous connaissons. Un mois après sa disparition, ma fille Sylvie et moi avons tenu à faire ce qu’il aurait sûrement fait : soutenir et remercier en sa mémoire les personnels soignants, ces nouveaux héros du village France ! », rappelle Ada Uderzo.

Il s’agissait de cinq planches réalisées par Albert Uderzo : trois planches d’Astérix, une planche de Tanguy et Laverdure, et une planche d’Oumpah-Pah. Celle de Tanguy et Laverdure est une très rare encre de Chine, crayon et crayon bleu sur papier, tirée de l’album Escadrille des cigognes publié en 1964 et prépublié en 1962 dans le journal Pilote.

Les 390 000 euros collectés seront entièrement reversés à la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France qui, à travers son fonds d’aide d’urgence Covid-19, soutient les établissements hospitaliers, les soignants et les patients.

Enchères Uderzo