+1 Ajouter au porte document

Georges Brian

Né en 1912, Georges Brian obtient, à 19 ans, le brevet de pilote militaire en juillet 1931.

Engagé à l’Ecole d’Istres comme pilote de chasse , il est affecté au 35ème régiment d’aviation à Bron. En septembre 1938, il entre à l’Ecole de l’Air de Versailles puis il est affecté 1er Groupe de la 5ème Escadre de chasse de Reims, 1ère Escadrille.

Peu après le début de la guerre, il est détaché au Centre d’Essais de Matériel Aérien, afin de réaliser les essais du Bloch 153 (un MB152 équipé de moteur Pratt&Whitney de Curtiss) : il y découvre le monde des essais en vol. C’est alors qu’il rencontre Marcel Bloch sans deviner qu’après la guerre, ce dernier l’embaucherait comme pilote.

Avec l’Armistice, son Groupe se replie en Afrique du Nord. Il est alors chargé d’y créer et organiser l’école de chasse Rabat qui deviendra l’école de chasse de Meknes.

En 1943, les Américains équipent le GC I/5 en P39 : Brian participe alors à la Campagne de France et d’Allemagne jusqu’à la fin de la guerre.

Georges Brian devant son MB 153
Georges Brian devant son MB 153

Il est ensuite à nouveau affecté au CEAM qu’il quitte en octobre 1946 pour suivre Rozanoff devenu Directeur des Essais en Vol des avions Dassault.

A Mérignac, Brian travaille alors sur le prototype MB 303 dont il effectue le 1er vol le 10 février 1947 en compagnie de Constantin Rozanoff et Jean Dillaire. C’est également avec eux qu’il réalise le 6 juillet 1947 le 1er vol du MD 315 Flamant. Puis avec Dillaire, il met au point les prototypes MD 316 X et MD 316 T puis le 312 B01.

En prévision de la sortie de l’Ouragan, il effectue par la suite une courte période militaire comme colonel à Mont de Marsan pour transformation sur avion à réaction (Vampire) et participe alors à la mise au point de tous les avions de série jusqu’au SMB2.

Le 24 juillet 1956, il réalise le 1er vol de l’Etendard IV.

Georges Brian termine sa carrière chez Dassault en tant Chef de service des Relations Extérieures du Groupe d’Usines de Bordeaux.

Georges Brian, alors responsable des relations publiques à Mérignac, une délégation de la Pan Am (États-Unis d'Amérique)
Mystère 20 dans le hangar, 4 mai 1963. Visite d'une délégation de la Pan Am (États-Unis d'Amérique).