+1 Ajouter au porte document

MB 160-161

Le quadrimoteur MB 160 est une extrapolation de bimoteur MB 220. Le 18 juin 1937, le chef-pilote André Curvale, réalise son premier vol.

Origines et prototypes : l’avion aux trois identités

Le prototype quadrimoteur MB 160, est une extrapolation de bimoteur MB 220. Le 18 juin 1937, le chef-pilote de la société Bloch, André Curvale, réalise son premier vol. Ce prototype démontre, lors d’une séance d’essais, que l’appareil est capable de voler avec deux moteurs arrêtés du même côté et se classe septième lors de la course Istres-Damas-Paris en 1937.

 

MB 161 au sol
MB 161 au sol

Production et utilisation opérationnelle

Le MB 161, première version, est le dérivé logique du prototype MB 160. Il se distingue du prototype MB 160 par différentes modifications de la cellule et le remplacement des moteurs Hispano-Suiza par des moteurs en étoile Gnome et Rhône. Durant l’Occupation, le prototype, MB 161-01, fut parfois utilisé par le Maréchal Pétain et Pierre Laval avant d’être réquisitionné pour la Lufthansa. La deuxième version du MB 161 effectue son premier vol le 15 décembre 1939, piloté par René Le Bail. L’invasion allemande met fin provisoirement au projet. En 1942, le SO 161 devient le SE 161 Languedoc. Les Allemands commandent deux cents avions dont dix pour la Lufthansa.
En 1945, la production reprend. Quarante appareils sont commandés par Air France en 1945 puis cinq par la compagnie polonaise LOT (Polskie Linie Lotnicze). D’autres sont utilisés par l’armée de l’Air, comme banc d’essais volant pour moteurs et prototypes Leduc, et l’Aéronautique navale pour des missions de recherche et sauvetage. Cent appareils sont construits au total et Air France utilise ses appareils jusqu’au milieu des années 50. Les derniers Languedoc ont été revendus par Air France en 1955, essentiellement aux compagnies Aviacion y Commercio, Iberia, Misrair et Air Liban.

 

MB 161 Languedoc (SE 161). Fabrication, atelier de formage de Toulouse Blagnac
MB 161 Languedoc (SE 161). Fabrication, atelier de formage de Toulouse Blagnac

Fiche technique

Dimensions

Envergure 29,39 m
Longueur 24,258 m
Hauteur 5,95 m

Masse

A vide 14 150 kg

Performances

Vitesse maximale 430 km/h
Plafond pratique 7200
Rayon d'action ou distance franchissable 1000 km avec 33 passagers et 1000 kg de fret 3200 km

Moteurs

Type 2 Gnome & Rhône 14 N 44 à gauche + 2 Gnome & Rhône 14 N 45 de 1000 CV à droite