+1 Ajouter au porte document

MB 162

Origines et prototypes

Deux quadrimoteurs ont porté cette désignation.

Le premier, le MB 162 « Raid » est un dérivé du MB 160 destiné aux courses à longue distance. N’étant pas prêt pour la course Istres-Damas-Paris de 1937, il est remplacé par le MB 160 puis est abandonné.

L’autre MB 162 est un bombardier lourd conçut par Henri Déplante et Lucien Servanty pour répondre au programme A20 concernant un bombardier de catégorie B5 (cinq hommes d’équipage) pour bombardement de jour et de nuit. Il fait l’objet d’une commande de trois exemplaires en 1937. L’avion, de taille légèrement inférieure et de performances comparable au B-17, ne possède que très peu d’éléments en commun avec les MB 160 et MB 161, son aile, notamment, est très différente.
Une maquette grandeur nature est présentée au public lors du salon aéronautique de Paris, fin novembre 1938.

La construction du prototype à Courbevoie est retardée jusqu’à la fin de 1939. Assemblé à Villacoublay après son transfert par route au printemps 1940, il effectue son premier vol le 1er juin 1940 équipé de quatre Gnôme et Rhône14 N 48/49de 1100 ch. Il est ensuite rapidement convoyé à Bordeaux pour tenter d’échapper à l’avance ennemie. C’est là qu’il est capturé lorsque les Allemands occupent le terrain de Mérignac. Pris en charge par la société Focke-Wulf, il semble avoir effectué quelques vols d’essais, peut être des missions clandestines de dépose d’agents, et reste basé à Finow, en Allemagne, jusqu’en juin 1944.

MB 162 au sol
MB 162 au sol

Fiche technique

Dimensions

Envergure 29,15 m
Longueur 22,80 m
Hauteur 4,75 m
Surface alaire 118 m²

Masse

Poids à vide équipé 11990 kg
Poids en charge maximal 19000 kg

Performances

Vitesse maximale à 5000 m 480 km/h
Plafond 2400 km
Équipage 5
Armement 2 mitrailleuses de 7,5 mm et 2 canons Hispano-Suiza de 20 mm. Max 3600 kg de bombes

Moteurs

Type 4 Gnôme et Rhône 14 N 48/49 de 1100 ch