+1 Ajouter au porte document

MB 480

Le MB 480, entièrement métallique, et monté sur flotteur, ressemble fortement au MB 131. Il reçoit deux moteurs Gnôme-Rhone 14 N02/03 de 1060 ch.

Origines et prototypes

En 1935, le service technique de l’aéronautique (STAé) diffuse le programme MT/CPT 9 correspondant à un hydravion aux missions multiples (bombardement, torpillage, surveillance) dit « Eclaireur de combat ». Revu et corrigé en mars 1937, il donne notamment naissance au MB 480. Deux prototypes sont commandés en mai 1937.

L’appareil, entièrement métallique, et monté sur flotteur, ressemble fortement au MB 131. Il reçoit deux moteurs Gnôme-Rhone 14 N02/03 de 1060 ch.

Construit à Courbevoie, le premier prototype est transporté en train et assemblé à Marignane en 1938 mais il ne décolle de l’étang de Berre que la troisième semaine de juin 1939 aux mains de René Le Bail. Le deuxième prototype vole en octobre 1939. La philosophie de la Marine ayant changé au profit d’avions basés à terre, les essais du MB 480 sont arrêtés le 9 septembre 1939 et le programme abandonné le 10 décembre.

Le premier prototype est détruit après avoir heurté un quai à Balaruc sur le lac de Thau, le 23 juin 1940, l’autre étant stocké puis abandonné à Berre.

MB 480, hydravion, au sol devant un hangar
MB 480, hydravion, au sol devant un hangar

Fiche technique

Dimensions

Envergure 23,50 m
Longueur 19,10 m
Hauteur 4,60 m
Surface alaire 82,20 m²

Masse

Poids à vide équipé 6800 kg
Poids en charge maximal 9970 à 10000 kg

Performances

Vitesse maximale à 2000 m 310 km/h
Plafond absolu 7100 m
Rayon d’action à 80 % de vitesse max 654 km
Longueur de roulement au décollage 130 m
Autonomie 1000 km
Équipage 5
Armement Bombes ou 2 torpilles de 670 kg, 2 mitrailleuses de 7,5 mm et un canon Hispano-Suiza de 20 mm

Moteurs

Type 2 Gnôme te Rhone 14 N 02/03 de 1060 ch