+1 Ajouter au porte document

MD 415 Communauté

Origines et prototypes

Avec le déclenchement de la guerre d’Algérie, les services officiels français demandent un bimoteur spécialisé plus puissamment armé et mieux protégé. En septembre 1954, une fiche programme de l’armée de l’Air définit les caractéristiques d’un avion multi-missions biturbopropulseurs : poids inférieur à 5 tonnes, autonomie de 2 000 km, vitesse d’environ 400 km/h en croisière, armement comprenant deux canons de 30 mm, des bombes, des roquettes ou des engins air-sol. Ultérieurement, à l’appui-feu, est ajoutée une capacité de transport de liaison et d’entraînement.
A la fin de 1957, le bureau d’études de Mérignac conçoit deux types d’appareil à partir d’une même cellule :

  • le MD 415 Communauté pour la liaison, avec l’appui-feu en mission secondaire
  • le MD 410 Spirale pour l’appui-feu, avec la liaison comme mission secondaire
MD 415 Communauté, au sol
MD 415 Communauté, au sol

Production et utilisation opérationnelle

L’appareil conçu par Dassault, le MD 415 Communauté, dispose d’un fuselage pressurisé, peut recevoir une dizaine de passagers et être doté d’un important armement (deux canons de 30 mm, bombes, roquettes, engins air-sol) pour l’attaque au sol.
Le MD 415, équipé de deux turbopropulseurs Turboméca Bastan, effectue son premier vol à Bordeaux-Mérignac le 10 mai 1959, piloté par Paul Boudier, Dominique Mourey et Jean Dillaire.

Le 26 mai 1959, constatant que leurs sociétés travaillent sur le même type de programme (Voltigeur et Communauté) et dans un souci d’efficacité et d’économie, le président directeur général de Sud-Aviation, Georges Héreil, et Marcel Dassault décident d’unir leurs efforts pour construire un bimoteur permettant d’accomplir deux missions différentes :

MD 410 Spirale, au sol
MD 410 Spirale, au sol
  • liaison, école et attaque au sol qui vole à la GAMD sous l’appellation Communauté
  • attaque au sol et missions polyvalentes type Voltigeur de Sud-Aviation, réalisé également en maquette par la GAMD sous le vocable de Spirale.

Si l’état-major choisit l’appareil d’attaque au sol, tous leurs efforts porteront sur la mise au point finale du Voltigeur ou du Spirale. S’il préfère un avion de grandes liaisons tout en étant capable d’emport de charges sous voilure, elles poursuivront ensemble le Communauté.
Le 20 février 1961, la GAMD et Sud-Aviation s’entendent pour développer une nouvelle version du MD 415, le Communauté A 1, avion de liaison pour 8 passagers sur 2 400 km ou petit transport pour 21 passagers sur 500 km. Sud-Aviation doit exécuter 80 % du travail et la GAMD 20 %, représentant la fabrication des empennages, le montage général et les essais en vol de série. Finalement, l’appareil n’est pas retenu.
Le 18 avril, le ministre des Travaux Publics et des Transports informe la GAMD et Sud-Aviation du rejet de leur projet au bénéfice du Max Holste 262 Super Broussard. Le MD 415 est alors arrêté de vol et stocké. La Société l’utilise comme avion de liaison jusqu’en 1964.