MD 620 Jericho

Origines et prototypes

Le missile balistique

Développant ses activités, la Société s’intéresse aux engins que peuvent emporter ses avions. Le 15 septembre 1957 est créé, à Saint-Cloud, un département Engins.

En 1962, à la demande du gouvernement français, la société Dassault entreprend, pour le compte de l’Etat d’Israël, les études d’un engin balistique dénommé MD 620 Jéricho. Le MD 620 doit pouvoir transporter une charge militaire sur une distance de 500 km.

MD 620. Lancement, Île du Levant
MD 620. Lancement, Île du Levant

Production et utilisation opérationnelle

Le premier tir d’un engin mono étage est effectué le 1er février 1965, en Méditerranée, à partir de l’île du Levant. En mars 1966, l’engin bi-étage est testé avec succès. Le MD 620 est le premier missile balistique français équipé d’un calculateur numérique embarqué.

Ce programme, arrêté en janvier 1969 à la suite de l’embargo total des armes à destination d’Israël, a permis de constituer des équipes engins expérimentées chez Dassault Aviation et Dassault Electronique qui maîtrisent les phénomènes aérodynamiques et thermodynamiques jusqu’aux vitesses de Mach 6 ainsi que le pilotage d’un engin et son guidage par inertie.