Dassault Aviation et Nawraj pour le Liban

23/12/2020
Groupe

Saint-Cloud - Beyrouth, le 23 décembre 2020 – Hier, l’entreprise Dassault Aviation et l’ONG libanaise Nawraj ont remis à l’hôpital des Sœurs du Rosaire, à Beyrouth, du matériel médical pour une valeur de 150 000 €, afin de venir en aide à la population locale après la tragique explosion du 4 août 2020.

Saint-Cloud – Beyrouth, le 23 décembre 2020 – Hier, l’entreprise Dassault Aviation et l’ONG libanaise Nawraj ont remis à l’hôpital des Sœurs du Rosaire, à Beyrouth, du matériel médical pour une valeur de 150 000 €, afin de venir en aide à la population locale après la tragique explosion du 4 août 2020. Ce matériel a été acheté en France par Dassault Aviation en vertu de la convention de soutien signée par l’entreprise avec Nawraj en septembre dernier. L’acheminement a été effectué par l’armée de l’Air française, avec le concours et le soutien actif de l’ambassade du Liban à Paris.

L’hôpital des Sœurs du Rosaire est situé dans le quartier de Gemmayzé, très endommagé par l’explosion. Son personnel a été et est toujours très mobilisé pour secourir et soigné les très nombreux blessés.

Le matériel médical a été remis à la directrice de l’hôpital, Sœur Nicolas Akiki, au cours d’une petite cérémonie à laquelle assistaient notamment M. Bruno Giorgianni, directeur de cabinet du PDG de Dassault Aviation, le Dr. Fouad Abou Nader, président de Nawraj, M. le député Gwendal Rouillard, un représentant de l’ambassade de France, et de nombreux personnels de l’hôpital.

M. Fouad Abou Nader (à gauche) et M. Eric Trappier (à droite).

A cette occasion, M. Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, a rappelé que « Dassault Aviation entretient une amitié de longue date avec le Liban, dont l’armée de l’air a été équipée de Mirage III et dont plusieurs ressortissants sont de fidèles clients Falcon. Nous avons répondu immédiatement au mouvement de solidarité lancé par le président de la République française, M. Emmanuel Macron. Trois mois plus tard, comme prévu, nous apportons notre contribution en soutenant le personnel soignant de l’hôpital des Sœurs du Rosaire, dont l’engagement quotidien au cœur du drame force l’admiration ».

Le Dr. Fouad Abou Nader a déclaré : « Suite à la terrible explosion du port de Beyrouth, le 4 août passé, qui a dévasté des quartiers entiers de la capitale, l’association Nawraj a décidé d’agir pour soutenir la population civile en détresse. Nous avons axé nos activités sur les trois secteurs suivants : les hôpitaux, les écoles et les habitations détruites. Notre ONG a entrepris une campagne pour aider les gens à reconstruire et réhabiliter leurs demeures détruites, et ce pour leur permettre de les réintégrer avant la saison des pluies. Nous avons distribué des rations alimentaires aux familles démunies et des médicaments pour les patients chroniques. Nous avons donné la priorité aux hôpitaux pour qu’ils puissent reprendre leurs activités au plus vite, surtout durant cette pandémie, et aux école détruites pour les aider à rouvrir leurs portes pour démarrer à temps la nouvelle année scolaire. C’est dans ce contexte que Nawraj, avec l’aide fournie par Dassault Aviation, a pu remplacer, en partie, les équipements détruits à l’hôpital des Sœurs du Rosaire, qui est situé au cœur de la région meurtrie de Gemmayzé. J’aimerais aujourd’hui, au nom de l’hôpital et de moi-même, remercier M. Eric Trappier, président-directeur général de Dassault Aviation, ici représenté par M. Bruno Giorgianni, pour leur généreuse donation qui va permettre à cette institution de reprendre sa mission sacrée. Je tiens aussi à remercier M. le député Gwendal Rouillard pour sa présence parmi nous. »

crosspin