Ouragan

Le MD-450 Ouragan est le premier avion de combat à réaction français à équiper l’Armée de l’air après la Seconde Guerre mondiale. Il entre en service en novembre 1952, il y a près de 70 ans.

Le MD-450 Ouragan est le premier avion de combat à réaction français à équiper l’Armée de l’air après la Seconde Guerre mondiale. Il entre en service en novembre 1952, il y a près de 70 ans.

Grâce à lui, Dassault Aviation a pu tester, analyser et résoudre les problèmes d’aérodynamique et de qualités de vol posés par la compressibilité de l’air, ouvrant ainsi la voie au passage du mur du son par les modèles suivants.

Le prototype de l’Ouragan effectue son premier vol le 28 février 1949 à Melun-Villaroche, piloté par Constantin Rozanoff.

213 appareils ont été livrés à l’Armée de l’air française entre 1952 et 1954.

L’Ouragan équipe d’abord la 12e Escadre, au sein des EC 1/12 Cambrésis et 2/12 Picardie. Puis la 2e Escadre de Dijon, au sein des EC 1/2 Cigognes, 2/2 Côte d’Or et 3/2 Alsace, ainsi que la 4e Escadre de Bremgarten au sein des EC 1/4 Dauphiné, 2/4 La Fayette et 3/4 Flandres. L’Ouragan est également affecté à l’École d’Aviation de Chasse, initialement à Meknès puis à Tours, permettant aux élèves pilotes de se former sur avion à réaction. Enfin, la Patrouille de France a évolué sur cet appareil durant trois saisons, de 1954 à 1956.

L’Ouragan est le premier matériel aéronautique militaire français exporté après la guerre.

Au fur et à mesure des évolutions technologiques, les avions de combat des familles Ouragan-Mystère, Mirage et Jaguar, produits par Dassault Aviation, ont équipé l’armée de l’Air et de l’Espace, avant que le Rafale ne vienne les remplacer au début du XXIe siècle.


Retour en haut