+1 Ajouter au porte document

Roland Glavany

Né le 20 avril 1922 à Nantes, Roland Glavany intègre l’école de l’air de 1940 à 1941, où il est breveté pilote.

Né le 20 avril 1922 à Nantes, Roland Glavany intègre l’école de l’air de 1940 à 1941, où il est breveté pilote.

Promu sous-lieutenant en octobre 1942, il s’enrôle parmi les commandos du 1er bataillon de choc et participe aux débarquements de Corse, de l’île d’Elbe et de Provence.

Grièvement blessé à Dijon en septembre 1944, il intègre les rangs de l’armée de l’air en 1946, affecté au GR 2/33 Savoie où il devient capitaine à 25 ans. Roland Glavany passe les 2 années suivantes au sein de l’école Sup’Aéro, d’où il sort ingénieur.

Détaché dans la société des Avions Marcel Dassault à partir de 1955, il y est pilote d’essais du Mirage I, ainsi que du Mirage III (à bord duquel il devient le premier pilote européen à passer Mach 2), de l’Etendard IV et du Mirage IV.

Il réintègre l’armée de l’air en 1959, au sein de la 10ème division parachutiste, puis entre au cabinet du Délégué Ministériel pour l’armement en 1961.

Glavany Roland devant le Mirage III A 01
Glavany Roland devant le Mirage III A 01

En 1964, il prend le commandement de la base d’Istres, avant d’intégrer un an plus tard le Bureau Programme de Matériel où il assume la responsabilité des programmes Jaguar, Mirage F1 et Alpha Jet.

De 1969 à 1971, il commande le Centre d’Expériences Aériennes Militaires (CEAM) à Mont de Marsan, puis devient, en 1974, successivement chef de brigade et second au sein des écoles de l’Armée de l’Air.

Président du Conseil Permanent de la Sécurité Aérienne (CPSA) en 1974, Roland Glavany est promu général des Corps Aériens de 1975 à 1978.

Elevé au rang de grand officier de la légion d’honneur, il devient président de l’Office Français d’Exportation de Matériel Aéronautique (OFEMA), et partage également son temps à la présidence des Ailes Brisées ainsi que comme président national adjoint de l’association « Rhin et Danube ».

Il est décédé le 16 janvier 2017.

René Bigand, Serge Dassault et Roland Glavany devant le Mirage IV 01
René Bigand, Serge Dassault et Roland Glavany devant le Mirage IV 01